Hygiène : publication des notes des restaurants, abattoirs, cantines...contrôlés

Samedi, Avril 1, 2017

Les résultats des contrôles sanitaires effectués par les services de l'État dans les restaurants, les abattoirs, les supermarchés ou les cantines sont accessibles à tous, à partir de lundi 3 avril, sur internet. Ils sont consultables sur le site du ministère de l'Agriculture www.alim-confiance.gouv.fr et via l'application gratuite alim'confiance.

Quatre niveaux de notation à portée du public

Désormais, un smiley, plus ou moins souriant, est attribué au résultat d'un contrôle mené chez un maillon de la chaîne alimentaire. Quatre icônes correspondent à autant de niveaux d'hygiène : très satisfaisant, satisfaisant, à améliorer, à corriger en urgence. La note la plus basse correspond à une fermeture administrative dans l'attente d'une remise en conformité. Il s'agit bien de contrôles sanitaires. En consultant le site et la carte interactive, les internautes n'en sauront pas plus sur un menu de cantine ou la qualité gastronomique d'un restaurant. Fany Molin, à l'origine du projet au ministère de l'Agriculture précise que la note la plus basse correspond à une fermeture administrative dans l'attente d'une remise en conformité.

Seul le niveau 'à corriger de manière urgente' présente un risque pour la santé publique et donc il y aura une fermeture. Dans les autres situations, il n'y aura pas du tout de risque pour la santé publique. (Fany Molin, ministère de l'Agriculture)

En revanche, des améliorations devront parfois être apportées, rappelle Fany Molin et dans ce cas, "elles seront vérifiées à l'issue d'un nouveau contrôle, systématique". La note peut donc évoluer.

Un million d'établissements sont potentiellement concernés par la publicité du système d'évaluation, mais on ne verra qu'environ 60 000 notes sur le site, soit le nombre de contrôles officiels effectués chaque année. Pour commencer, seules les vérifications menées depuis le mois dernier seront publiées. Les résultats s'effaceront au bout d'un an. 

L'an dernier, 9% des contrôles soit 5 000 établissements, ont été priés d'améliorer rapidement leur rangement et leur niveau d'hygiène. Un peu plus de 500 établissements, soit 1%, ont obtenu la plus mauvaise note, sanctionnée par une fermeture administrative. Selon le ministère de l'Agriculture, le niveau sanitaire s'est toutefois amélioré dans les pays où le système existe, ce qui est le cas chez huit de nos voisins européens.

Catalogue Igual

Téléchargez notre catalogue ! Cliquez ci-dessous :